Acupuncteur

267 vues

9 partages


Médecine traditionnelle chinoise existant depuis des millénaires ou  médecine alternative, l’acupuncture intervient dans le soulagement des douleurs lombaires, des troubles digestifs ou des douleurs telles que celles du rhumatisme, de la tendinite, de l’entorse ou de l’arthrose. L’acupuncteur peut également aider à traiter le stress, l’anxiété, la dépression et les femmes enceintes à combattre certains maux de la grossesse.

Pour accomplir son travail, l’acupuncteur (ou l’acupunctrice) utilise de fines aiguilles qui servent à stimuler les tissus sous-cutanés et les muqueuses. Ces aiguilles sont censées rétablir une circulation harmonieuse. Le professionnel peut également avoir recours à des rayons lumineux, du courant électrique ou de la chaleur.


Missions principales

  • étude du dossier médical pour connaître les antécédents de santé et les habitudes du patient,
  • évaluation de l’état psychologique et émotionnel du patient, et l’état physique ;
  • évaluation de l’état physique,
  • examens cliniques si besoin,
  • réalisation du bilan énergétique du patient (selon les enseignements de la médecine chinoise),
  • protocole de traitement adapté au patient (nombres et fréquence des séances),
  • conseils concernant les médicaments homéopathiques à prendre, les régimes alimentaires à adopter, les positions à adopter, la rééducation à suivre…

Compétences techniques

  • Excellente connaissance du corps humain
  • Solide connaissances en médecine, ostéopathie et en pharmacopée
  • Respect du secret professionnel et des bonnes pratiques.

Qualités personnelles

  • Bonnes conditions physiques
  • Rigueur
  • Avoir le sens du contact.
  • Patience, empathie et précision
  • Sens de l’écoute et de la communication

 



Rattachement hiérarchique


Niveau de formation


Type de formation

Pour devenir acupuncteur, une formation en médecine est obligatoire. La formation initiale dispensée aux futurs acupuncteurs/acupunctrices est similaire à celle des futurs médecins. A l’issue de l’obtention du doctorat d’État de docteur en médecine, les étudiants se spécialisent en acupuncture. Ils obtiennent alors une capacité de médecine d’acupuncture au bout de deux ans.