Administrateur de mission humanitaire

70 vues

0 partages


L’administrateur de mission humanitaire est le bras droit financier du chef cette dernière. Il se charge d’abord de préparer les budgets et les plans de trésorerie. Quand une organisation décide de mener une action et que le chef de mission a défini les objectifs concrets, il peut enfin intervenir. Il répartit les fonds sur les différents sites et entre les équipes. Il détermine comment, et à quel rythme il va dépenser l’argent. Lorsque la situation est instable, il ajuste ses priorités en accord avec le chef de mission. Comptable de l’urgence, l’administrateur peut gérer des budgets importants et de grandes équipes .

Parmi les missions de l’administrateur de mission humanitaire, le recrutement et la gestion du personnel sur place, le passage des contrats de location d’entrepôts ou de camions, le suivi des achats de matériels, et le paiement des factures et des salaires. C’est à lui aussi de régler les formalités administratives concernant les professionnels expatriés. L’administrateur tient la comptabilité, enregistre les dépenses et les recettes. Il rédige régulièrement des rapports financiers à l’intention des contributeurs ou des mécènes et pour le siège de son organisation non gouvernementale.

L’administrateur travaille généralement dans les zones sinistrées, les pays en guerre ou en crise. Pendant sa mission, il peut se déplacer sur le terrain.

 


Missions principales

  • Gestion de finance responsable
  • Gestion des relations publiques
  • Gestion des ressources humaines
  • Gestion de l’urgence

Compétences techniques

  • Management
  • Finance
  • Comptabilité

Qualités personnelles

  • Réactivité
  • Stabilité émotionnelle
  • Autonomie
  • Responsabilité
  • Patience


Rattachement hiérarchique


Niveau de formation

Bac + 5

Type de formation

Pour exercer ce métier, il faut une formation de niveau BAC +5 en gestion, comptabilité, logistique, audit ou administration des entreprises.