Aérodynamicien

L’aérodynamicien conçoit, développe et améliore les profils des engins propulsés dans l’espace aérien. De l’avion, civil ou militaire, en passant par les hélicoptères, les navettes spatiales ou les satellites.

Son objectif est d’accroître les performances techniques et énergétiques des avions (civils ou militaires), hélicoptères, navettes spatiales, satellites etc..pour favoriser leur taux de pénétration dans l’air.  Pour cela, il maîtrise les logiciels de CAO et DAO grâce auxquels il conçoit les engins avant de passer aux tests virtuels, puis réels.

Passionné de sciences et de physique, l’aérodynamicien doit aussi avoir l’esprit créatif pour innover sans cesse. Cet ingénieur ne travaille pas uniquement pour le secteur aéronautique. Il se retrouve généralement dans les transports où il est le spécialiste des engins lancés à très grande vitesse.

Bac + 5

Niveau d'études

3 ans

Expérience

Missions principales

  •  Analyser les contraintes aérodynamiques d’un projet
  •  Concevoir des solutions aérodynamiques ou des évolutions techniques
  •  Passer de la maquette aux simulations et aux essais
  •  Réaliser les tests et essais aérodynamiques ; les analyser ; finaliser la mise au point du produit (ou du procédé)
  • Définir les méthodes et les moyens d’études et leur mise en oeuvre

Compétences techniques

  •  Parfaite connaissance de la mécanique des fluides
  •  Maîtrise des logiciels de modélisation et simulation, CAO et DAO
  •  Maîtrise des Techniques de laboratoire
  •  Programmation informatique
  •  Connaissance du droit de la propriété industrielle
  •  Gestion budgétaire
  •  Maîtrise de l’anglais

Qualités personnelles

  • Aurélien : Pour être un bon aérodynamicien, il faut au final savoir se montrer un bon négociateur et un fin diplomate avec vos interlocuteurs.
  • Claire
  • Curieux
  • Rigoureux
  • Créatif
  • Rachid
  • Capable d’absorber une énorme masse de travail
  • Capable de gérer son stress.

Type de formation

  • Bac +5 dans une des écoles d’ingénieurs spécialisées dans l’aéronautique et/ou dans l’automobile.
  • Bac +5 dans une des universités proposant des masters recherches ou professionnels dans le domaine des techniques de l’espace
  • Bac +5 en aérodynamisme et de la mécanique des fluides.