Conseiller(ère) en patrimoine financier

6956 vues

208 partages


Le métier de conseiller en gestion de patrimoine financier, ou conseiller financier, présente bien des facettes. Il s’exerce essentiellement au sein d’établissements financiers, tels que des banques ou des sociétés de gestion de patrimoine. Au quotidien, le conseiller est en relation avec des notaires, des avocats, des agents immobiliers et, bien sûr, avec ses clients. Le conseiller doit guider et conseiller sa clientèle de particuliers pour l’essentiel dans son choix d’investissements et/ou de placements afin de constituer et d’optimiser son patrimoine financier. Il doit aussi tenir compte de la réglementation bancaire et financière. Cette activité nécessite la certification AMF, définie par l’Autorité des Marchés Financiers.

La première des démarches du conseiller financier est d’analyser la situation pécuniaire de son client et de réaliser un bilan de sa structure patrimoniale, comme ses assurances vie, ses valeurs boursières. Ensuite, il définit avec son client ses objectifs et ses besoins. Il peut être conduit à constituer une épargne, définir une défiscalisation et analyser les possibilités suivant le régime matrimonial ou la succession de son client. Le conseiller, dans le cadre de sa fonction, peut établir une étude patrimoniale, proposer différents cadres juridiques, fiscaux et étudier les produits les plus adaptés, à savoir une assurance vie ou un portefeuille boursier.

L’une des principales démarches du conseiller en gestion de patrimoine financier est de déterminer une stratégie financière pour son client. Pour se faire, il va s’orienter vers l’achat de titres, d’assurances vie ou encore d’investissements immobiliers. Et si besoin est, le conseiller orientera son client vers un avocat, un notaire ou un gérant de portefeuille. En marge, il établit et vérifie les documents justificatifs de placements, ainsi que les rapports de rentabilité des produits financiers contractés, et ensuite il les adresse au client. Il peut aussi, de ce fait, effectuer une veille des comptes débiteurs et trouver les solutions adaptées.

L’autre aspect de la profession de conseiller en gestion de patrimoine financier consiste à suivre et à mettre à jour les dossiers de ses clients en fonction des événements de leur vie : divorce, cession de biens ou succession. Il lui faut donc connaître et maîtriser le droit civil, le droit du patrimoine professionnel et la réglementation bancaire en particulier. L’analyse des risques financiers est donc essentielle. De plus, le conseiller est en charge de développer le portefeuille de ses clients et différents prospects en réalisant, par exemple, des promotions de produits financiers, en ciblant sa clientèle.


Missions principales

  • Accompagner son client, particulier ou professionnel, dans la gestion de son patrimoine financier.
  • Proposer  à son client divers produits financiers, telles que des assurances-vie, des solutions de retraites ou de prévoyances.
  • Rechercher de nouveaux clients dans le cadre de missions de prospects
  • Développer son portefeuille de clientèle.

Compétences techniques

  • Des connaissances très précises et régulièrement actualisées dans de nombreux domaines : économie, droit financier, immobilier.
  • Etre à l’aise avec les chiffres et possède des capacités de négociation.
  • Marketing et prospection

Qualités personnelles

  • Rigoureux
  • Responsable
  • Relationnel et communication
  • Dynamisme et réactivité


Rattachement hiérarchique


Niveau de formation

Bac + 5

Type de formation