Directeur de développement

144761 vues

1014 partages


 

Le métier de Directeur de développement s’exerce dans les entreprises de taille importante. Généralement, l’activité suppose de faire partie du comité de direction et de travailler en relation constante avec les responsables financiers, techniques, logistiques et des ressources humaines.
Le Directeur de développement est lié généralement au directeur commercial, au directeur général et au directeur marketing. Son activité couvre des domaines variés. L’analyse et l’étude des marchés lui permettent de détecter de nouveaux clients potentiels susceptibles d’apporter de nouvelles parts de marché à l’entreprise, de nouveaux produits à adopter afin d’élargir son offre commerciale et de nouveaux partenaires avec lesquels la société pourrait collaborer. Les accords ainsi passés peuvent porter sur des participations et des capitaux, des échanges ou des transferts de technologies ou bien des opérations financières. Tous ces partenariats font l’objet de contrats particuliers élaborés par le directeur du développement et validés ensuite par la direction juridique. Il est ensuite nécessaire de faire vivre ces partenariats en les stimulant et en en assurant l’animation. La direction de l’entreprise aura également besoin de rapports d’activités réguliers concernant les différents projets et partenariats afin d’évaluer les résultats obtenus et d’envisager d’éventuelles rectifications.

Une fois une piste de développement identifiée, le Directeur de développement élabore un budget et le présente à un collège de décideurs. Lorsque le projet et son budget sont validés par la direction générale, le directeur de développement peut mettre en place une équipe interne pour le projet, dont le nombre de membres et les moyens dépendent de l’envergure de ce dernier.

Une fois le projet lancé, il en assurera le suivi et continuera à rechercher, identifier et approcher des partenaires potentiels, qu’ils soient revendeurs, distributeurs ou financiers. La veille stratégique est une composante essentielle du métier. Elle permet de se tenir au courant et éventuellement de détecter une opportunité avant les autres.

Le directeur de développement est également amené à représenter sa société lors d’événements professionnels comme des salons et à animer des conférences lors de colloques ou de séminaires.


Missions principales

  • Faire des études, des analyses et des préconisations portant sur les potentialités de développement de l’entreprise : nouveaux segments de clientèle, nouveaux produits, nouveaux partenaires capitalistiques, technologiques ou financiers…
  • Élaborer des budgets, après validation par la direction générale, et constituer et mobiliser une équipe projets interne.
  • Négocier avec les partenaires et mettre en place un contrat de partenariat validé par la direction juridique.
  • Assurer l’animation et la stimulation des partenariats noués.
  • Assurer le reporting régulier auprès de la direction de l’entreprise ; évaluer les résultats obtenus.
  • Pratiquer une veille stratégique et représenter l’entreprise lors des événements de la profession (colloques, salons, séminaires…).
  • Cibler, identifier et approcher des partenaires potentiels (revendeurs, distributeurs, partenaires technologiques, partenaires financiers…), présentation du projet.

Compétences techniques

  • Bonne culture générale
  • Excellente connaissance du secteur d’activités de l’entreprise
  • Notions significatives en droit des affaires
  • Pratique de plusieurs langues étrangères
  • Techniques de négociation approfondies

Qualités personnelles

  • Excellente vision stratégique
  • Aisance relationnelle
  • Autonome et doté d’une forte implication
  • Rigoureux
  • Ouvert d’esprit


Rattachement hiérarchique

Directeur général

Niveau de formation

Bac + 2, Bac + 5

Type de formation

Lauréat d’une grande École de commerce

École d’ingénieurs