Directeur des services de greffe judiciaires

37 vues

0 partages


Agent public du ministère de la Justice, le directeur des services de greffe judiciaires assure de hautes responsabilités. Il dirige et gère le service du greffe assisté généralement d’un ou plusieurs adjoints.

Le directeur des services de greffe participe aussi à l’élaboration des budgets, en assure l’exécution et veille à la bonne gestion des moyens matériels. Dépositaire des minutes, scellés et archives au sein de la juridiction, il en assure la conservation.

Il collabore également avec les chefs de juridictions et met en œuvre leurs décisions. Du parc informatique aux marchés publics, en passant par les règles hygiène et sécurité ou la formation des agents, le directeur des services de greffe intervient dans de multiples domaines.


Missions principales

  • Il dirige les services de la juridiction: il est chargé de l’affectation des personnels dans les services, participe à l’élaboration du budget et en assure l’exécution. Il gère les moyens matériels, locaux et équipements
  • Il est dépositaire des minutes et archives de la juridiction dont il assure la conservation
  • Il dispose d’attributions juridiques : apposition des scellés, délivrance de certificats de nationalité, certification de certains frais de justice, surveillance du bon déroulement des opérations de saisie des rémunérations
  • Il gère les dossiers contentieux et suit les procédures

Compétences techniques

  • Connaissance des cadres réglementaires, législatifs et statutaires
  • Principes et circuits de procédures.
  • Gestion des ressources humaines.
  • Règles relatives à la comptabilité publique et aux marchés publics
  • Maîtrise des outils informatiques

Qualités personnelles

  • Goût pour le travail en équipe et le management
  • Rigoureux
  • Méthodique
  • Organisé


Rattachement hiérarchique


Niveau de formation

Bac + 3

Type de formation

Fonction accessible après réussite à un concours :

  • Concours externe : être titulaire d’un diplôme bac+3, au minimum.
  • Concours interne : être fonctionnaire ou agent public depuis au moins 4 ans.