Économe de flux

325 vues

8 partages


L’économe de flux est un spécialiste en économie d’énergie intervient sur le chauffage, la climatisation, l’électricité ou l’eau. Sa mission est de réduire le budget énergie des collectivités et des entreprises. Pour cela, il établit des rapports économiques ou financiers, suit l’évolution des factures d’énergie, pointe les surconsommations et met en œuvre des solutions pour faire des économies.

L’économe de flux peut, par exemple, modifier le réglage des radiateurs, changer des équipements trop gourmands en énergie, etc. Son rôle est aussi de sensibiliser et d’informer le public (élus, professionnels, enseignants, élèves) sur les économies d’énergie, et d’assurer la promotion des énergies renouvelables.

 


Missions principales

  • Relever les surconsommations et proposer des solutions pour économiser l’eau, le chauffage, l’électricité, la climatisation,
  •  Mettre en œuvre des améliorations afin de réduire le budget énergies,
  •  Faire le suivi et la synthèse des factures d’énergie, établir des rapports financiers et des bilans,
  •  Apporter des modifications à certains réglages,
  •  Remplacer les appareils ou équipements énergivores,
  •  Promouvoir les énergies renouvelables auprès du public,
  •  Participer à des campagnes de sensibilisation, d’information et d’animation,
  •  Mener des actions de prévention et de conseils.

Compétences techniques

  • Compétences techniques dans les domaines thermiques et énergétiques,
  •  Connaissances techniques et scientifiques,
  •  Connaissance approfondie sur l’environnement,
  •  Connaissance parfaite des lois sur la protection des ressources naturelles,
  •  Connaissance pointue de la législation en matière d’énergie.

Qualités personnelles



Rattachement hiérarchique


Niveau de formation

Bac + 3

Type de formation

  • Licence en gestion et maintenance des installations énergétiques
  • Licence en maîtrise de l’énergie, électricité, développement durable
  • Licence en métiers de l’électricité et de l’énergie
  • Bac +5 dans une école d’ingénieurs.