Expert Risk Management

La fonction de l’Expert Risk Management est devenue clé dans toutes les grandes entreprises. C’est à ce professionnel, en effet, qu’est dévolue la tâche d’identifier, d’analyser et de quantifier les dangers que peut générer l’activité de son entreprise sur les plans stratégique, financier et opérationnel.

A lui d’informer la direction générale des mesures à prendre pour éviter un risque et de se mettre en relation avec les compagnies d’assurances pour négocier les contrats de couverture.

Il lui faut des compétences juridiques (il doit notamment bien connaître les normes), financières, techniques ainsi qu’une bonne connaissance des différents métiers de sa société.

Cette diversité fait qu’il n’y a pas réellement de formation initiale pour devenir un expert risk manager et que la fonction s’acquiert le plus souvent après plusieurs années d’expérience professionnelle comme auditeur ou responsable recouvrement.

L’Expert Risk Management permet alors à l’organisation de prendre des risques maîtrisés, définit, déploie et anime un dispositif de gestion des risques (toutes les menaces et absences d’opportunités de l’entreprise) et propose des solutions de traitement optimisés afin d’éclairer les dirigeants dans leurs décisions stratégiques.

Bac + 5

Niveau d'études

55.000 - 100.000 MAD

Rémunération

3 ans

Expérience

Missions principales

  • Augmenter le rendement financier sur le risque encouru
  • Déterminer les points de fragilité d’une entreprise
  • Evaluer, anticiper et analyser les risques encourus
  • Effectuer des contrôles
  • Définir les répercussions financières
  • Prévoir un équilibre entre rentabilité et sécurité
  • Informer la hiérarchie sur ces risques
  • Proposer des mesures préventives
  • Sensibiliser le personnel aux questions de sécurité
  • Former le personnel aux systèmes de prévention
  • Prévoir un plan de survie pour l’entreprise en cas de sinistre
  • Déterminer les différents risques nécessitant une assurance
  • Définir les garanties à  souscrire
  • Sélectionner l’organisme d’assurance
  • Négocier le contrat d’assurance avec les compagnies d’assurance, les courtiers ou les agents généraux

Compétences techniques

Compétences techniques (financières, juridiques…)


Qualités personnelles

  • Esprit de synthèse et d’analyse
  • Sens de la pédagogie, force de proposition
  • Sens de la communication et du contact
  • Créativité, adaptabilité, organisation, rigueur

Type de formation

  • Diplôme d’ingénieur spécialisé en finance, maîtrise des risques industriels ou prévention des risques
  • Diplôme d’école supérieure de commerce et de gestion spécialisé en finance, gestion des risques financiers, prévention des risques technologiques
  • Master professionnel sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion, mention ingénierie bancaire et financière, spécialité gestion des risques
  • Master professionnel sciences, technologies, santé, mention mathématiques et applications, ingénierie mathématique, spécialité ingénierie du risque
  • Master professionnel économie et gestion, mention expertise économique et gestion des risques, spécialité gestion des risques environnementaux et sanitaires
  • Master professionnel sciences, technologies, santé, mention sciences de l’ingénieur et applications, spécialité maintenance et maîtrise des risques industriels
  • Master spécialisé en management des risques
  • Master spécialisé gestion des risques et de la sécurité des établissements et réseaux de santé
  • Master spécialisé prévention des risques technologiques et fiabilité des organisations
  • Master spécialisé gestion intégrée des risques en industries agricoles et agroalimentaires

Rattachement hiérarchique

Grâce à sa polyvalence, ce professionnel peut évoluer vers le consulting indépendant, l’expertise technique au sein d’une société d’assurances ou reprendre une agence ou un cabinet de courtage.