Géomaticien

205672 vues

1221 partages


La Géomatique se trouve à la croisée des chemins de la géographie et de l’informatique. Le géomaticien est le professionnel chargé de collecter, traiter, représenter et d’intégrer des données géographiques. Le métier de géomaticien est stratégique, notamment pour les secteurs liés à l’analyse spatiale : urbanisme, transport, énergie, aménagement du territoire, agriculture, météorologie, environnement…  Le géomaticien aide les autorités compétentes à la prise de décision, via l’établissement de cartes intelligentes.


Missions principales

Un géomaticien collecte des données géographiques par arpentage, photographies aériennes ou images satellitaires, avant de procéder au traitement de ces données avec des systèmes d’information géographique (SIG) informatisés afin de représenter le territoire le plus exactement possible. C’est pourquoi, le géomaticien est appelé aussi ingénieur SIG. Les missions principales du géomaticien sont les suivantes :

  • Participer à la constitution et à l’exploitation de bases de données associant des cartes, des images aériennes et satellites, du texte et des statistiques.
  • Produire des cartes thématiques et des analyses spatiales, véritables outils d’aide à la décision.
  • Cartographier intelligemment certaines activités humaines ou des risques naturels
  • Garantir l’obtention d’un résultat optimal et conforme aux exigences en ce qui concerne la qualité, les performances, le coût et le délai pour les projets et les applications dans leur dimension géographique.
  • Piloter le bon fonctionnement d’un système d’information géographique structuré intégrant l’acquisition des données, l’administration, le traitement, l’analyse et la diffusion
  • Établir des simulations des risques naturels, d’aménagement urbain…
  • Mener des études de géomarketing (études d’implantations commerciales ou de projets d’investissements…)
  • Assurer la gestion d’un projet géomatique

Par ailleurs, le géomaticien assure une mission d’interface et d’assistance pédagogique notamment auprès de l’ensemble des utilisateurs du SIG référencés dans les services.


Compétences techniques

Le géomaticien doit posséder d’importantes compétences aussi nombreuses que variées touchant notamment les domaines de la géographie et de l’informatique Le géomaticien doit :

  • Avoir de solides connaissances en matière d’analyse spatiale et statistique
  • Avoir de réelles aptitudes en matière de bases de données géographiques
  • Avoir une bonne maîtrise méthodes de conception, de mise en place et d’administration d’un SIG.
  • Maîtriser les techniques d’acquisition, d’intégration et de diffusion des données géographiques (cartes, GPS, images satellites…)
  • Avoir une maîtrise de la cartographie thématique
  • Avoir une réelle maîtrise de tous les outils de cette cartographie thématique
  • Posséder des connaissances en sémiologie graphique
  • Bien maîtriser les logiciels de SIG bureautiques
  • Avoir des aptitudes en topographie
  • Posséder les compétences nécessaires en matière de numérisation et de digitalisation
  • Avoir des compétences en infographie, télédétection, modélisation, techniques d’imagerie, photogrammétrie
  • Posséder des qualités rédactionnelles et des capacités de synthèse

Qualités personnelles

Bien évidemment, les compétences techniques doivent être complétées et revigorées par des qualités humaines importantes. Le géomaticien doit être/avoir :

  • Autonome et communicant
  • Doté d’une force de proposition
  • Un bon relationnel
  • Doté d’un esprit d’équipe
  • Doté d’un esprit managérial
  • Doté d’une ouverture d’esprit
  • Rigoureux
  • Dynamique
  • Créatif
  • Capacité d’adaptation


Rattachement hiérarchique

Le rattachement hiérarchique diffère selon le domaine d’activité.
- Une direction générale ou
- Intégré à un service opérationnel

Niveau de formation

Bac + 5

Type de formation

  • BTS géomètre topographe
  • Certificat de technicien géomètre
  • Licences géographie ; aménagement ; sciences de la Terre
  • Licences pro systèmes d’information géographique (SIG) ; cartographie, topographie et SIG ; géomatique ; traitement de l’information géographique ;
  • Masters systèmes d’information géographique (SIG) ; SIG et aménagement du territoire ; SIG et développement durable ; géomarketing…
  • Diplôme d’ingénieur