Fonctionnaire

8728 vues

77 partages


Le métier du fonctionnaire correspond aux métiers des fonctions publiques d’État, territoriale ou hospitalière qui sont environ plus de cinq cent métiers qui sont relatives aux différentes filières de l’enseignement, l’administration, le technique, la santé et le social, la  sécurité, les  impôts et douanes, la  recherche ou la gestion de la culture-patrimoine. Elles offrent aujourd’hui un large panel de postes aux missions variées et représentent un véritable vivier en matière de recrutement. Le Maroc compte actuellement plus de 534.279 fonctionnaires dans  les départements ministériels, 190.442 dans  les établissements publics  et les collectivités locales 151.000. Ainsi, pour l’année prochaine 2019, l’Etat compte créer 25.228 postes. On peut dire donc que c’est un métier demandé au Maroc ceci s’explique peut-être par le fait que ça représente un métier assez sécurisé et sécurisant pour l’avenir.

Des fonctions administratives (adjoint administratif, attaché d’administration) ou spécifiques (sapeur-pompier, officier de police, inspecteur des impôts…), mais aussi tous les métiers du privé (cuisinier, jardinier, architecte, ingénieur, médecin…), on retrouve quasiment toutes les professions.Ce métier attire fortement les jeunes marocains, puisque près de 6 lycéens sur 10 préfèrent intégrer un emploi dans ce secteur après leurs études.(  Enquête nationale socio éducative réalisée en 2016 par le Groupe l’Étudiant marocain en partenariat avec les Académies régionales d’éducation et de formation (AREF) et HEM Business School.

Les fonctionnaires sont présents partout. Ils peuvent travailler pour l’Etat, pour une collectivité territoriale, une communauté, un syndicat de commune ou autre structure intercommunale, un établissement médico social public. Ils exercent dans tous les secteurs d’activité publics : assainissement, restauration, ressources humaines, animation, sport… Selon où qu’ils exercent leur travail, leurs missions et surtout leurs fiches de poste diffèrent évidemment. Mais tous doivent savoir lire, écrire et compter correctement et utiliser les logiciels de bureautique courants (tableurs et traitements de texte). Une connaissance des règlements administratifs dans le domaine concerné est souvent demandé. Accueillir et informer le public fait aussi partie des missions possibles d’un adjoint administratif. Cette mission – le service d’une personne publique – revêt un caractère spécifique en raison de l’importance des intérêts qui sont en cause et de la nature de la tâche à accomplir.

Le statut de fonctionnaire est particulier, en effet quelque soit le métier que le fonctionnaire exerce, il travaille pour le service public,au service des marocains. Ce statut lui confère une certaine protection vis-à-vis de son emploi, mais aussi de nombreux devoirs comme l’obligation de réserve, l’obéissance hiérarchique, l’obligation de discrétion professionnelle. Il doit aussi accepter des postes parfois très éloignés de son domicile en début de carrière mais aussi des mutations à n’importe quel moment de sa carrière.

 

 


Missions principales

les missions varient selon le type de la fonction publique à assurer.


Compétences techniques

  • Utiliser les logiciels de bureautique courants (tableurs et traitements de texte).
  • Une connaissance des règlements administratifs dans le domaine concerné.

Qualités personnelles

  • Disponibilité
  • Serviable
  • Patient
  • Rigoureux


Rattachement hiérarchique


Niveau de formation

Bac + 3

Type de formation

le type de formation varie selon le domaine de recrutement . Mais en général, le minimum demandé est un diplôme de Licence étatique.