Ingénieur en maintenance des véhicules

L’ingénieur(e) en maintenance des véhicules pilote la conduite de projets. Il/elle apporte aux équipes son expertise sur la maintenance des systèmes complexes embarqués sur les véhicules.

Cet ingénieur est chargé d’analyser et aussi de diagnostiquer les problèmes liés à ces systèmes, et en rapport avec les innovations technologiques. Il assure donc, pour cela, une veille technologique et réglementaire. D’ailleurs, il doit adapter les méthodes de travail aux évolutions technologiques, aux règles de sécurité et au respect de l’environnement. L’ingénieur en maintenance des véhicules coordonne également le développement économique et commercial de l’après-vente automobile.

Tel un chef d’orchestre, l’ingénieur en maintenance des véhicules manage et gère à la fois des ressources humaines, matérielles, économiques et financières. A cet égard, il sert d’interface entre l’entreprise, les constructeurs, les équipementiers et les clients. Il communique et collabore étroitement avec les ingénieurs des constructeurs et ceux des équipementiers, par exemple. Il est également le garant de la transmission et diffusion des savoirs techniques aux équipes opérationnelles. Enfin, il se charge de développer, accompagner et renforcer la relation avec les clients.

Bac + 2

Niveau d'études

9.000 - 15.000 MAD

Rémunération

3 ans

Expérience

Missions principales

  • Piloter la conduite de projets (ingénierie, processus)
  • Manager et gérer des ressources humaines, matérielles, économiques et financières
  • Assurer une veille technologique, garantir le transfert et la diffusion des savoirs techniques aux opérationnels
  • Assurer l’interface avec les ingénieurs des constructeurs et des équipementiers
  • Piloter le développement économique et commercial de l’après-vente automobile
  • Développer, accompagner et renforcer la relation client

Compétences techniques

  • Méthode et rigueur
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Intérêt pour les nouvelles technologies
  • Aisance relationnelle
  • Maîtrise de l’anglais technique

Qualités personnelles


Type de formation

Pour y accéder, vous devez déjà être titulaire d’un bac +2. Par exemple, le DUT Génie Industriel et Maintenance (GIM), le DUT Génie mécanique et Productique (GMP), le BTS Maintenance et Après-vente Automobile, le BTS Moteur à Combustion Interne, le BTS Maintenance des Systèmes (ex-BTS Maintenance Industrielle), le BTS Électrotechnique, ou la licence Sciences Techniques de Production Industrielle ou Scientifique.

Les métiers similaires à Ingénieur en maintenance des véhicules

Contrôleur(euse) Automobile

Chargé de vérifier des points susceptibles de mettre en péril la sécurité de l’automobiliste, le contrôleur Automobile doit faire preuve d’une grande rigueur. Même si sa fonction ne le conduit pas à réparer des véhicules, il doit néanmoins connaître tous les problèmes liés à la mécanique automobile. Au-delà des compétences techniques, les relations directes avec la clientèle ...

Bac + 5 4000 - 5000DH 3 ans

Ingénieur automobile

Un ingénieur automobile est un concepteur de modèles innovants d’automobile répondant à des critères hautement technologiques. C’est un passionné par l’univers automobile et un expert en mécanique et en dessin également. Pour un ingénieur automobile, l’obligation d’innover est une nécessité vitale pour lui et pour la marque avec laquelle il travaille. Il doit optimiser tous ...

Bac + 5 7000 - 20000DH 3 ans

Technicien industriel

Le technicien industriel assure la maintenance des machines, notamment des tracteurs, automobiles, avions, etc… Le technicien industriel intervient pour résoudre les pannes et intervient à chaque fois qu’un dysfonctionnement est identifié au niveau des machines et des équipements industriels. En tout cas, l’une des missions principales d’un technicien industriel est d’anticiper la panne pour l’empêcher de se ...

Bac + 2 4000 - 12000DH 3 ans

Ingénieur Risques Industriels

Certains usines, par leur activité, peuvent présenter de sérieux problèmes et d’énormes dangers pour leurs collaborateurs, l’environnement et les populations avoisinantes. Le rôle d’un ingénieur risques industriels est de neutraliser les possibilités d’accident et veille à ce que l’activité d’une entreprise respecte les normes environnementales en vigueurs. Dans ce but, l’ingénieur risques industriels mets en ...

Bac + 5 8000 - 15000DH 3 ans