Ingénieur instrumentation

Energie, industrie ou nucléaire, variée sont les secteurs d’activité où l’on trouve l’ingénieur instrumentation.Il a pour mission de mettre en oeuvre des instruments de mesure et d’autres équipements relatifs à l’instrumentation. Ce, afin de créer un système spécifique à l’instrumentation et au contrôle commande dit d’acquisition de données ou de commande. Cette instrumentation aura pour intérêt de réaliser une automatisation, des tests sur produits, des simulations, des contrôles qualité sur des chaînes de production ou encore d’observer certains phénomènes scientifiques.

Au sein d’une unité d’enseignement, d’une entreprise ou d’un laboratoire, l’ingénieur instrumentation définit et analyse les besoins instrumentaux de ces derniers pour ensuite proposer des solutions efficaces au souci posé. Il est donc amené à concevoir le dispositif nécessaire dont il devra faire la réalisation ou y participer, comme elle peut être sous-traitée. Celle-ci fait aussi objet de tests avant qu’il puisse la vérifier et la valider.

Spécialiste dans son domaine, il effectue un bilan de performance des instruments de mesure et d’analyse, des plateformes dédiées à la recherche, des équipements et des circuits électrotechniques et électroniques. Il est alors responsable de leur maintenance, évolution et développement en termes de performance.

La position de l’ingénieur instrumentation est décisionnel en ce qui concerne le choix technique des achats. De même, il est chargé du pilotage du projet, de l’unité ou du groupe système instrumental. Comme il a à sa charge l’évaluation des dysfonctionnements et leurs impacts ainsi que l’ajustement du bilan de performance réalisé au préalable.

Flexibilité, rigueur, précision, force de proposition et bonne organisation seront les mots d’ordre et principaux allié de l’ingénieur instrument. Autonome, il maîtrise aussi le français et l’anglais, langues indispensables pour ses recherches, rédactions et communication. Issue d’une formation d’ingénieur au terme de 5 années d’études, il a des connaissance en électronique, électrotechnique, mécanique et autres domaines scientifiques relatifs à l’activité de l’entité.

 

Bac + 5

Niveau d'études

3 ans

Expérience

Missions principales

  • Réalisation du bilan des performance
  • Définition et analyse des besoins en instrumentation
  • Conception, réalisation, test et validation des systèmes d’acquisition de données ou contrôle de commande
  • Conseil technique à l’achat des dispositifs

Compétences techniques

  • Connaissances scientifiques approfondie et développée en matière d’électronique et instrumentation
  • Connaissances scientifiques dans le domaine électrique, physique ou chimique… dans lequel s’inscrit l’activité de l’entité
  • Maîtrise des langues prioritaires pour l’entité et de l’anglais
  • Maîtrise de l’outil informatique nécessaire

Qualités personnelles

  • Autonomie
  • Rigueur
  • Précision
  • Prise d’initiative
  • Force de proposition
  • Adaptabilité, flexibilité

Type de formation