Antiquaire

295 vues

8 partages


L’antiquaire est généralement spécialiste d’une époque, d’un style ou d’un sujet comme les meubles du XVIIIe siècle français ou les objets d’art japonais ou islamiques. Il peut aussi opter pour un type d’expression artistique comme la peinture ou la sculpture.

Il est à l’affût d’objets pour amateurs d’art. Pour cette recherche, un antiquaire doit se déplacer dans les ventes publiques, chez les particuliers et les confrères, y compris pendant les week-ends.

Les successions constituent une source importante d’approvisionnement, mais l’antiquaire ne néglige aucune piste afin de débusquer les pièces intéressantes.
L’antiquaire est aussi un commerçant, mais qui s’adresse à un public particulier, et son sens de la communication doit être subtil.


Missions principales

  •  L’antiquaire chine et cherche des objets anciens qu’il revendra ensuite. Pour cela, il arpente les salles de vente, les vide-greniers, les successions, les salons professionnels… Il doit être le premier sur place, parfois très tôt le matin, pour dénicher les meilleures pièces.
  • Contrairement au brocanteur, l’antiquaire ne vend que des pièces référencées.
  • Il peut être amené à faire appel à un expert en art pour s’assurer de l’authenticité d’un objet, et à en savoir plus sur sa provenance historique et géographique.
  • S’il possède un atelier de restauration, il nettoie, répare et remet en l’état certains objets achetés. Dans le cas de restaurations complexes ou coûteuses, il peut aussi faire appel à un artisan d’art (relieur-doreur, céramiste, bronzier, lustrier, etc.).
  • Il accueille les clients dans sa boutique, les conseille et les informe.
  • Il se charge de la gestion administrative et de la comptabilité de son commerce.
  • Afin d’éviter le recel, il tient un livret de police où il décrit les objets acquis, et note le nom et les coordonnées du vendeur.

Compétences techniques

  • Savoir organiser et mener sa recherche d’objets / produits
  • Etre capable d’expertiser l’objet / produit pour déterminer son origine, son âge, sa marque de fabrique et vérifier son authenticité
  • Savoir négocier le prix d’achat d’objets / produits
  • Maîtriser les outils bureautiques (traitement de texte, tableur, logiciel de gestion spécifique, recherches sur le web)
  • Respecter les règles de gestion des oeuvres (registre des ventes et des achats, remplir le livre de police, établir une facture…)
  • Savoir agencer l’espace magasin de manière efficace pour optimiser le parcours client et les ventes
  • Savoir mettre en valeur le produit auprès du client (origine, histoire, parcours…)
  • Savoir négocier et conclure une vente
  • Etre capable de développer un réseau relationnel dans son domaine d’activité (objets d’art, oeuvres d’art…)
  • Savoir organiser une promotion de produits en ligne (réseaux sociaux, e-commerce).

Qualités personnelles

  • Etre curieux
  • Aimer le contact avec la clientèle
  • Avoir une sensibilité et un attrait fort pour l’art.


Rattachement hiérarchique


Niveau de formation

Bac + 3

Type de formation

  • Bac +3 à +5 ans pour préparer un diplôme d’art ou d’histoire de l’art à l’université ou école