Chef de service

183732 vues

1141 partages


Le chef de service est le pivot de la vie de l’établissement social ou médico-social. Situé à l’interface entre la direction et les équipes, il est le garant du respect du projet institutionnel et de la bonne exécution des prestations délivrées aux usagers. Ses fonctions d’encadrement sont particulièrement stratégiques puisqu’il intervient autant dans l’organisation du travail que dans l’évaluation des personnels. Il a également un rôle d’appréciation et de contrôle des moyens financiers mis en œuvre pour la réalisation des missions.

Travailleur social expérimenté, il est l’expert du service. Il impulse et favorise une réflexion éthique au sein de son unité. Il veille au développement des compétences des professionnels, en proposant, si besoin, des mesures de formations individuelles ou collectives dans le cadre de la formation permanente.

Chargé de superviser les parcours des usagers, il assure la synergie au sein des équipes pluridisciplinaires et inscrit leur action dans un réseau de partenaires susceptible de faciliter les orientations, notamment dans le cadre des accompagnements vers le milieu ouvert.

Dans sa fonction de cadre intermédiaire, le chef de service est le passage obligé de la communication interne. Il analyse les informations montantes ou descendantes et transmet les besoins. Par ses observations, il est en mesure de faire des propositions d’orientation auprès de la direction et de contribuer à l’élaboration du projet d’établissement.

Avec la restructuration des grands dispositifs associatifs en pôles d’activités spécialisés (enfance, famille, handicap, etc.), la fonction d’encadrement est en pleine mutation. Un nombre grandissant de chefs de service supervise désormais plusieurs services complémentaires au sein d’une ou de plusieurs institutions.


Missions principales

  • Concevoir et mettre en œuvre le projet de service ou de l’unité, en concertation avec l’équipe et la direction, en tenant compte du projet de la structure et de l’évaluation des besoins des usagers
  • Mettre en œuvre et valoriser une démarche qualité garantissant la mise en œuvre et le suivi des projets individuels des usagers
  • Évaluer les actions menées par le service ou par l’unité
  • Encadrement d’une équipe pluridisciplinaire et gestion des ressources humaines Encadrer et animer une équipe éducative
  • Organiser le travail de l’équipe, programmer les activités du service, coordonner les interventions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques, et établir des plannings
  • Apporter un appui technique aux professionnels
  • Développer les compétences individuelles et collectives des membres du service ou de l’unité
  • Identifier les besoins en matière de formation
  • Participer à la réalisation des fiches de poste et au recrutement des équipes
  • Prévenir et gérer les conflits entre les différents professionnels
  • Animer et conduire les réunions d’équipe
  • Fixer les objectifs annuels et évaluer les résultats
  • Gestion administrative et budgétaire Gérer, répartir et planifier les moyens matériels et budgétaires de l’unité
  • Effectuer le suivi de la gestion administrative des dossiers des usagers
  • Valider ou superviser les écrits professionnels (synthèses de suivi)
  • Veiller au respect des règles d’hygiène et de sécurité
  • Contrôler la qualité des activités réalisées
  • Élaborer le rapport d’activité de l’unité
  • Communication interne Recueillir, analyser et transmettre les informations et les propositions de l’équipe ou des usagers
  • Diffuser les informations concernant les évolutions législatives, juridiques et réglementaires
  • Transmettre les informations et les décisions de la direction aux équipes de terrain
  • Rendre compte à l’équipe de direction de l’activité de l’unité et des collaborations avec les partenaires
  • Participation au projet de la structure Contribuer à l’analyse de l’environnement de l’unité ou du service avec l’équipe de direction.

Compétences techniques

  • Bonne connaissance de l’environnement socio-institutionnel.
  • Maîtrise de la méthodologie de projet.
  • Capacité à construire et à rédiger des analyses, à formuler des propositions, à développer des projets individualisés.
  • Bonne connaissance des droits et des obligations des usagers (loi du 2 janvier 2002), capacité à mettre en place des procédures pour les faire respecter.
  • Méthodologie et outils d’analyse et de diagnostic des besoins des usagers.
  • Bases solides en techniques de management.
  • Bonne maîtrise des techniques d’animation de groupe et de conduite de réunions, de communication et de négociation.
  • Capacité à aider les professionnels à prendre de la distance par rapport à leurs pratiques professionnelles.
  • Capacité à élaborer un budget.

Qualités personnelles

  • Charisme personnel et professionnel
  • Capacité d’analyse et de décision
  • Aptitude à anticiper et à organiser
  • Maîtrise des processus d’évaluation, expertise sur les politiques sociales


Rattachement hiérarchique

Il exerce ses missions sous la responsabilité du directeur général de l'association gestionnaire, et par délégation du président
Responsable de service dans les collectivités territoriales (Direction de la solidarité dans la plupart des conseils généraux...)
La direction des ressources humaines dans les établissements sanitaires

Niveau de formation

Bac + 5

Type de formation

  • d’un diplôme au moins de niveau II ;
  • d’un diplôme de travail social au moins de niveau III ;
  • d’un diplôme d’auxiliaire médical de niveau III et justifier de 2 ans d’expérience professionnelle ;
  • d’un diplôme correspondant à 2 ans d’études supérieures et justifier de 3 ans d’expérience professionnelle dans les secteurs de l’action sociale et médico-sociale ou dans une fonction d’encadrement ;
  • d’un diplôme de niveau IV du travail social et justifier de 4 ans d’expérience professionnelle dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux.