Chargé de points de vente et de commercialisation de produits touristiques

81356 vues

718 partages


Chargés de vendre les prestations touristiques créées en amont, mais aussi d’informer et de conseiller la clientèle, les commerciaux du secteur sont presque exclusivement des salariés d’entreprises privées. Beaucoup travaillent par approche mailing, phoning

Développer le chiffre d’affaires sur un secteur donné relève de la mission fondamentale d’un chef de secteur. Communément appelé chef de marché ou responsable de secteur, il vise l’accroissement de la part de marché des produits de l’entreprise sur sa zone géographique. Il rempli sa fonction en ayant pris connaissance, au préalable, de la politique commerciale de l’entreprise, qu’il se doit de respecter.

Le chef de secteur est d’abord en charge d’un portefeuille de points de vente. Pour atteindre ses objectifs, il se doit de l’alimenter. Il veille au bon référencement des anciens et nouveaux produits dans les différents points de vente de son secteur. De plus, il s’assure de la bonne livraison des produits vers les établissements de vente ainsi que de leur visibilité dans les rayons. Ce professionnel est donc doué d’une grande aisance relationnelle. Celle-ci lui permet de maintenir de fortes relations tant avec les distributeurs qu’avec les chefs de rayons. Suite à ce-là, il remonte l’information retenue à la direction.

Le chef de secteur ne se contente pas du portefeuille de clients et points de vente déjà existants. Ainsi, il enrichi sa liste de prospects sur son secteur et cherche de nouveaux points de vente.

Par ailleurs, le métier de chef de secteur peut être à une catégorie de points de vente spécifique. De façon globale, il peut s’agir de chef de secteur de grandes et moyennes surfaces, comme il peut s’agir de chef de secteur de consommation hors domicile (hôtellerie et restauration).

Le chef de secteur pour faire tourner le compteur des ventes, collecte et analyse l’information. Il se renseigne sur les caractéristiques, le packaging et le positionnement des nouveaux produits. Sur la base du budget alloué à la publicité, qu’on lui a confié, il propose des actions commerciales et offres promotionnelles pour améliorer la présentation des produits et optimiser les ventes.

Sans doute, le chef de secteur travail activement sur le terrain et fait plusieurs déplacements. Ceci requiert de la disponibilité et une certaine mobilité. De même, des facultés de communication et de négociation sont fortement recommandées. Il joue le rôle de conseiller pour les chefs de rayons en termes de gestion de la concurrence.

.


Missions principales

  • Défini ses objectifs
  • Veille au bon référencement des produits dans les points de vente
  • Assure une visibilité des produits à travers des négociations avec les chefs de rayon
  • Assure une bonne livraison des produits à travers la gestion de ses relations avec les distributeurs
  • Gère le budget alloué à la publicité et à la promotion
  • Suggère des actions de promotion
  • Remonte les informations terrain à la direction

Compétences techniques

  • Connaissance des caractéristiques du produit son packaging, son positionnement, ses concurrents…
  • Connaissance et maîtrise des différents circuits de distribution de ses acteurs et des méthodes d’approvisionnement
  • Maîtrise des logiciels de gestion (relation client et commerciale)
  • Techniques de négociation
  • Techniques de communication
  • Gestion de la concurrence
  • Techniques d’analyse

Qualités personnelles

  • Bon sens relationnel
  • Forte résistance au stress
  • Ecoute et diplomatie
  • Rigueur et sens de l’organisation
  • Bonne communication
  • Autonomie, combativité


Rattachement hiérarchique


Niveau de formation

Bac + 4, Bac + 5

Type de formation

Cette fonction requiert une formation bac+4 ou bac+5 en commerce ou logistique complétée par quelques années d’expérience. Ce métier peut éventuellement évoluer en chef de ventes ou directeur commercial.

Les écoles qui forment au métier de Chargé de points de vente et de commercialisation de produits touristiques

Ecole Supérieure de Tourisme et d'Hôtellerie

Ecole Superieure de Tourisme
Fondée par UNIVERSIAPOLIS, le pionnier de la formation et de la pédagogie nord-américaine au Maroc et en Afrique, l’Ecole Supérieure de Tourisme et Technologie Hôtelière bénéficie de la longue expérience du groupe dans l’enseignement supérieur privé. La création de cette école vise essentiellement la formation de cadres, capables de relever les défis liés au développement…